Ecrire simplement

Voilà quatre mois, chères comètes, que j’ai délaissé non pas le blog mais la publication, voilà quatre mois que j’essaie de m’habituer à écrire en trouvant des mots clés, des moyens d’améliorer le « score » SEO et celui de lisibilité. Merci à celles qui, sur leurs blogs, partagent et éclairent la lanterne des autres mais je rends les armes. Me pencher sur ces points techniques m’a comme paralysée : je regarde la petite icône de mon blog et je soupire toujours un peu plus.

Dreamstime.com via Google images

Ligne éditoriale avant tout

Je me dois de revenir à la raison d’être de ce blog : écrire sur ma vie. Parle de mon quotidien parfois banal, parfois pénible, parfois agréable. Si j’étais une adepte de cette pratique, j’aurai pu dire écrire dans mon journal intime mais non. Un journal intime sous-entend qu’il est secret, hors la Toile n’est pas le support idéal pour cela.

J’ai également un besoin, celui de palier une frustration sociale : à défaut de pouvoir parler à une oreille attentive, j’écris en espérant trouver des yeux bienveillants. Là encore, je stoppe les questions par rapport aux réseaux et aux commentaires. Je veux partager mes mots/maux sans songer au choix pertinent de l’image, au résumé pour F. ou T. Vous me lisez c’est tant mieux ; vous m’écrivez un petit commentaire, c’est magnifique ! Vous m’ignorez, ce sera comme dans la vie réelle : une grande inspiration et je continuerai d’avancer.

J’abandonne donc toute démarche technique, tout charme secret pour attirer le public. Je me contenterai d’écrire sur ma vie et de publier.

A la recherche du style perdu

Je parodie Proust à juste titre, lui qui examinait chaque mot, chaque signe de ponctuation. Je n’ai jamais prétendu lui arriver au petit orteil mais j’essayais d’avoir une plume élancée, organisée, je me suis même essayée à l’humour ! Là encore, j’ai cru bien faire en lisant les autres mais je me suis reniée.

Je travaille toujours à la dernière minute, j’aime improviser alors pourquoi devrai-je faire autrement ici ? Je me pénalise avec des brouillons et un blog qui semble mort… Je reviens donc à mon style premier d’écriture : je laisse mes doigts courir sur le clavier, je relis chaque paragraphe et je fais un brin de mise en page. Ecrire simplement c’est cela pour moi.

Je ne vais pas parler de résolution, de projet, ces mots sont trop gros pour moi. Je souhaite juste écrire à nouveau, donner vie à ce blog. Ecrire sans construire un bijou de publication, juste écrire et publier.

A bientôt les comètes.

Rendez-vous sur Hellocoton !
signature

Laisser un commentaire